Immobilier / DPE : fin de la période de gratuité de réédition des DPE au 30 avril 2022

Les logements datant d’avant 1975 pouvaient obtenir des résultats farfelus aux DPE. Une période de réédition des DPE avait été ouverte depuis le 1er novembre 2021, pour que les propriétaires puissent obtenir, sans frais, un DPE "normal". La période de grâce se termine le 30 avril 2022.

Publié le



Un nouveau calcul DPE foireux pour les biens d’avant 1975

Le nouveau diagnostic de performance énergétique entré en vigueur le 1er juillet 2021 était foireux pour les biens anciens, d’avant 1975. "Des analyses sont en cours afin d’identifier précisément l’origine des anomalies constatées, et y apporter les corrections nécessaires", avait précisé en septembre 2021 le ministère de la Transition écologique dont dépend le ministère du Logement dans un communiqué. Depuis, la correction a été effectuée. Il faut donc réédité tous les DPE concernés. Ce service peut être effectué gratuitement, mais uniquement jusqu’au 30 avril 2022.

Fin de la réédition des DPE anormaux

A cause de résultats anormaux, la direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature du ministère de la Transition écologique recommandait aux diagnostiqueurs de suspendre l’édition des diagnostics de performance énergétique pour les logements datant d’avant 1975 en septembre dernier. Une nouvelle méthode de calcul avait été mise en place le 1er novembre et les diagnostiqueurs s’étaient engagés à rééditer certains DPE, sans frais pour les propriétaires. "Cette libéralité prendra fin le 30 avril 2022. Ce délai avait été repoussé une fois déjà, et ne sera pas prolongé au-delà de cette nouvelle échéance", affirme l’Unis.

Avis

Vos avis : Immobilier / DPE : fin de la période de gratuité de réédition des DPE au 30 avril 2022
Attribuez une note (1 : moins bonne note, 5 : meilleure note)
Notation : /5