Taux d'intérêts immobiliers


Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/10/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,85 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,25 %
25 ans 1,60 %
30 ans 2,00 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/10/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation

Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
YOUNITED CREDIT 0.10 %
ONEY (ex. Banque Accord) 0.70 %
HELLO BANK 0.99 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.



Immobilier neuf : Nouvelle hausse des ventes de logements neufs en 2010

Les ventes de logements neufs devraient augmenter de 8,5% cette année par rapport à un an auparavant, grâce à des dispositifs publics encourageant l’accès à la propriété tels le "Scellier"

Publié le

Immobilier dans le neuf : Hausse attendue des ventes par les promoteurs

Les ventes de logements neufs devraient augmenter de 8,5% cette année par rapport à un an auparavant, grâce à des dispositifs publics encourageant l’accès à la propriété tels le [a[Scellier]a], a indiqué lundi la fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI).

Ca va mieux. On ne sera pas loin du niveau des ventes de l’année record connue en 2007, a commenté Marc Pigeon, président de la FPC, lors d’un déjeuner presse lundi à Paris.

La FPI prévoit 115.000 ventes de logements neufs cette année, contre 106.000 en 2009, année marquée par de forts rabais en raison de la crise.

En 2007, année précédant la crise, les promoteurs immobiliers français avaient enregistré des ventes record -127.000- avant de connaître un an plus tard le trou noir -75.000 ventes-.

Nous avons tourné la page de la crise, a affirmé lundi M. Pigeon.

Entre juillet-septembre, les promoteurs ont enregistré16.274 ventes, contre 14.764 sur la même période un an plus tôt, en hausse de 10,22%. La progression est plus forte sur les neuf premiers mois, qui ont enregistré 53.606 ventes (+17%) comparé à 2009.

Cette activité accrue est due au succès des dispositifs publics comme le [a[Scellier]a] qui encouragent des investissements locatifs neufs.

Le dispositif Scellier, destiné aux investisseurs achetant des logements pour les louer, représente 66% des ventes depuis le début de l’année, selon la FPI.

D’autres dispositifs ont également aidé à cette embellie : le doublement du [a[PTZ]a] (Prêt à taux zéro) pour le logement neuf et le pass-foncier, un système qui permet aux ménages modestes d’acquérir le terrain après le logement.

Les studios, les deux et trois-pièces concentrent 80% des ventes.

Quant aux prix, la FPI note un rattrapage par rapport à l’année dernière.

Le prix moyen du mètre carré -3.858 euros/m2- a augmenté de 5% entre juillet et septembre comparé à la même période un an plus tôt.

L’Ile-de-France (IDF) reste la région la plus chère avec le mètre carré à 4.490 euros, en haussede 7,7%, contre 3.858 euros (4,9%) pour la province.

Comparée à la demande, l’offre a baissé de 18% au troisième trimestre par rapport au troisième trimestre 2009 et ne représente plus que 5,4 mois de ventes, contre 7,2 un an plus tôt.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

A lire également