Taux d'intérêts immobiliers


Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/07/2019
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,70 %
10 ans 0,85 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,25 %
25 ans 1,50 %
30 ans 1,80 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/07/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation

Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
ONEY (ex. Banque Accord) 0.70 %
YOUNITED CREDIT 0.90 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.



Aéroports de Paris : l’autorité de supervision valide la nouvelle proposition tarifaire

L’Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (ASI) a homologué la nouvelle proposition d’augmentation des tarifs des redevances d’Aéroports de Paris pour Roissy et Orly pour 2019, après avoir rejeté une première proposition en janvier.

Publié le

Aéroports de Paris : l’autorité de supervision valide la nouvelle proposition tarifaire

Le gestionnaire des Aéroportsde Paris avait dans un premier temps proposé une hausse de 2,957%, rejetée mi-janvier par l’ASI, au motif que ce chiffre dépassait le coût des prestations servies. La proposition avait déjà été refusée par la commission consultative économique regroupant les compagnies aériennes françaises et étrangères en novembre dernier.

Le groupe ADP a ensuite revu à la baisse cette évolution, en retenant une hausse de 1%.

"Les nouveaux tarifs notifiés par la société Aéroports de Paris SA sont homologués", a indiqué l’ASI dans un avis publié jeudi sur son site.

Ces nouveaux tarifs, qui seront appliqués à partir du 1er avril, "ne conduisent plus à ce que leur produit global sur le système d’aérodromes dépasse le coût des prestations servies", a justifié l’Autorité. Ils conduisent "à un niveau de produits attendus inférieur d’environ 2% par rapport aux tarifs antérieurement notifiés".

Le groupe aéroportuaire disposait d’un mois pour notifier à l’ASI de nouveaux tarifs de redevances.

"Une des règles générales applicables aux redevances pour services rendus est la règle du plafonnement, en vertu de laquelleles redevances ne doivent pas excéder le coût des services rendus, a-t-elle rappelé.

L’ASI, créée en 2016, examine chaque année les propositions d’augmentation des tarifs des redevances versées par les compagnies aériennes pour financer les services publics aéroportuaires dans le cadre du Contrat de régulation économique (CRE) signé entre les gestionnaires de certains gros aéroports et l’Etat.

Pour Aéroports de Paris, le CRE actuel concerne la période 2016-2020 et les redevances sont soumises à un plafond fixé à 3,5% pour 2019.

as/tq/mcj

A lire également