Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 05/05/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,70 %
10 ans 0,85 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,45 %
25 ans 1,65 %
30 ans 1,80 %
(*) Mise à jour effectuée le 05/05/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation

Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
ONEY (ex. Banque Accord) 0.70 %
YOUNITED CREDIT 0.90 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.



Crédit immobilier : l’envolée des taux ne profite pas aux banques

Les taux de crédit immobilier ont augmenté en moyenne de 0,25 point de pourcentage mais les banques ne réalisent aucune marge supplémentaire, a assuré vendredi Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole SA, lors d’un entretien sur BFM Business.

Publié le

Des hausses de plus de 0.60% pour les banques nationales

Ces remontées de taux constatées début avril concernent essentiellement des banques régionales, mais également d’une banque nationale. Sur 20 ans une grande banque propose désormais des taux de 1,35 % à 2,35 % en fonction des revenus, contre de 0,85 à 1,65 % en mars !

Taux de crédit immobilier pour une durée d’emprunt de 15 ans

Taux de crédit immobilier pour une durée d’emprunt de 20 ans

Les taux moyens sont actuellement de 1,20 % sur 15 ans, 1,40 % sur 20 ans et 1,60 % sur 25 ans, en hausse de 0,05 point quand, de leur côté, les taux d’usure viennent de baisser.

Crédit immobilier : les taux ont augmenté, mais pas au profit des banques, selon Crédit Agricole

"C’est un fait, les taux ont remontéen moyenne de 0,25% tout en restant historiquement très bas", a admis le dirigeant bancaire, confirmant la remontée des taux de crédit immobilier constatée par des courtiers. Cette augmentation "s’explique totalement par la remontée des taux de marché", ces derniers ayant pris environ 0,75 point sur les marchés obligataires, a-t-il justifié. "Comme les banques utilisent, dans les ressources qu’elles mobilisent pour le financement des crédits, environ un tiers de ressources de marché, vous prenez un tiers de 0,75% et vous avez l’équation", a développé le numéro un de l’entité coté du groupe Crédit Agricole. Mais "il n’y aucune marge supplémentaire pour les banques dans cette augmentation", a-t-il garanti.

A lire également