Taux d'intérêts immobiliers


Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/10/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,85 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,25 %
25 ans 1,60 %
30 ans 2,00 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/10/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation

Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
YOUNITED CREDIT 0.10 %
ONEY (ex. Banque Accord) 0.70 %
HELLO BANK 0.99 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.



Fin de l’état d’urgence sanitaire ce samedi 11 juillet : ce que cela change

La France sort de l’état d’urgence sanitaire aujourd’hui, à l’exception de la Guyane et de Mayotte. Les mesures dérogatoires liées à cet état d’urgence deviennent caduques, à l’instar de la trêve hivernale dès le samedi 11 juillet. Les expulsions locatives peuvent reprendre.

Publié le

Fin de l’état d’urgence sanitaire

Validée par le Conseil Constitutionnel, la loi organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire sera effective ce samedi 11 juillet, à l’exception de la Guyane et de Mayotte.

Ces mesures dérogatoires deviennent caduques

Les mesures dérogatoires liées à l’état d’urgence disparaissent :

Pas de nouveau confinement possible sans état d’urgence

Le Conseil constitutionnel juge que "l’interdiction de circulation des personnes ne peut conduire à leur interdire de sortir de leur domicile ou de ses alentours". Aucune mesure de confinement, même localisée, ne pourra s’appliquer sans le retour d’un nouvel état d’urgence sanitaire.

Jusqu’au 30 octobre 2020, des dispositions spécifiques

Du 11 juillet au 30 octobre 2020 inclus, le Premier ministre pourra toujours ordonner par décret plusieurs mesures afin de lutter contre l’épidémie :

A lire également