Taux d'intérêts immobiliers


Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 07/02/2019
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,90 %
10 ans 1,10 %
15 ans 1,35 %
20 ans 1,60 %
25 ans 1,85 %
30 ans 2,55 %
(*) Mise à jour effectuée le 07/02/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation

Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
YOUNITED CREDIT 0.50 %
LA BANQUE POSTALE 1.00 %
CETELEM 1.00 %
BFM 1.10 %
PROGRETIS 2.01 %
MONABANQ 2.20 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.



Le bras financier de l’UE prête pour la première fois à des bailleurs sociaux

La Banque européenne d’investissement (BEI), bras financier de l’Union européenne (UE), a pour la première fois prêté directement de l’argent à des bailleurs sociaux, a-t-elle annoncé jeudi, au moment où le monde HLM français cherche de nouvelles voies de financement.

Publié le

Le bras financier de l’UE prête pour la première fois à des bailleurs sociaux

"C’est la première fois que des bailleurs sociaux sollicitent la BEI en direct", assure dans un communiqué l’institution financière qui va prêter 107 millions d’euros sur cinq ans à quatre offices publics de l’habitat , la catégorie d’organisme HLM qui dépend directement de collectivités publiques.

Lesquatre offices concernés se concentrent dans le nord de la France : Oise Habitat, qui mutualise les actions des communes du département, l’office de la métropole d’Amiens, celui de la métropole de Reims et celui du département de l’Aisne. Ces prêts doivent permettre la construction de 1.300 logements et la rénovation de 4.200 autres.

"Dans un contexte économique contraint (...), les fonds mis à disposition par la BEI permettent aux organismes de maintenir leur ambition en matière de construction et de réhabilitations énergétiques", assure l’institution.

Depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, le monde HLM est contraint de faire d’importantes économies, qui représentent environ 1,5 milliard d’euros par an. Celles-ci passent notamment par une baisse organisée de leurs loyers sociaux afin de compenser pour les locataires une réduction par le gouvernement des aides au logement dans le secteur.

Parallèlement, l’exécutif, qui s’est engagé à réexaminer ces économies début 2019, favorise d’autres modes de financement, en premier lieu des prêts de très long terme par la Caisse des dépôts, bras financier de l’État et dont la BEI est une forme d’équivalent à l’échelon européen.

A ce titre, la Caisse des Dépôts est vouée à rester "le principal financeur" du monde HLM, assure la BEI qui estime venir "en complément" avec ses prêts, ces derniers s’inscrivant par ailleurs dans le cadre du plan d’investissement lancé en 2014 par Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.

A lire également