Pierre papier : la SCPI Atream Hôtels absorbe la SCPI Pierre Altitude

Atream a annoncé, ce 24 juin 2021, la fusion de ses SCPI Atream Hôtels et Pierre Altitude.

Publié le , mis à jour le



Fusion de la SCPI Atream Hôtels et de la SCPI Pierre Altitude

Atream, société de gestion indépendante spécialisée dans la gestion de fonds immobiliers et private equity, annonce la fusion de la SCPI Atream Hôtels (entité absorbante) et de la SCPI Pierre Altitude (entité absorbée). L’opération a été validée lors des assemblées générales tenues le 22 juin 2021. À travers cette thèse d’investissement élargie, Atream confirme sa confiance en l’attractivité de l’investissement dans l’hébergement touristique, notamment de montagne.

La fusion de la SCPI Atream Hôtels (entité absorbante) et de la SCPI Pierre Altitude (entité absorbée) a ainsi pour objectif de permettre aux associés de la SCPI absorbée de se repositionner sur un véhicule offrant une assise capitalistique plus mature et une diversification sur un plus grand nombre d’actifs.

« Cette fusion permet à nos clients de bénéficier de la résilience d’une thèse d’investissement élargie, et confirme tout à la fois notre conviction sur le secteur du tourisme et nos ambitions sur les actifs touristiques de montagne en particulier. En effet, la réponse à la crise est avant tout sanitaire, et nous restons convaincus que l’industrie touristique - y compris de montagne - est promise à une reprise soutenue et durable. Cette dynamique nous permet de confirmer notre perspective résolument positive pour la SCPI Atream Hôtels tant pour la qualité et la diversité de ses actifs que pour sa performance. » Pascal Savary, Président d’Atream.

SCPI Atream Hôtels

La SCPI Atream Hôtels, lancée en 2016, dispose d’une capitalisation à hauteur de 223,6 M€ avec un patrimoine composé de 17 actifs au 31 mars 2021. Entre 2017 et 2019, ses rendements annuels ont oscillé entre 4,60 % et 4,80 %. En 2020, son rendement s’est élevé à 2,37 % malgré l’impact de la crise sanitaire sur l’industrie touristique en Europe, laissant ainsi espérer une belle reprise, ce d’autant plus que la SCPI a pu procéder - malgré cette crise - à plusieurs acquisitions depuis début 2020.

Ses prochaines acquisitions pourraient en outre venir confirmer l’élargissement de sa thèse d’investissement, ne se concentrant désormais plus sur le seul secteur hôtelier mais également sur d’autres classes d’actifs (hôtellerie de plein air, co-living...). Un niveau de diversification supplémentaire visant à offrir des éléments de sécurisation complémentaires aux différents souscripteurs.

SCPI Pierre Altitude

La SCPI Pierre Altitude, lancée en octobre 2018 visait à investir directement ou indirectement dans des murs d’hôtels, de résidences de tourisme et de résidences hôtelières situés dans les grandes stations de ski alpin. En effet, alors que près de 8 % du parc hôtelier français est situé dans des zones de montagne, ces dernières bénéficient généralement d’une importante fréquentation touristique, ce tant en été qu’en hiver.

En 2019, la SCPI réalise sa première acquisition, en achetant les murs de l’hôtel Club quatre étoiles MMV Les Mélèzes, situé à Arc 2000. Cette stratégie d’acquisition a été impactée par la crise sanitaire et la fermeture des remontées mécaniques à l’hiver 2020/2021, maintenant sa capitalisation à un niveau de 9,3 M€ au 31 décembre 2020. La SCPI a néanmoins maintenu la distribution des 4 acomptes trimestriels de l’année 2020.

Avis

Vos avis : Pierre papier : la SCPI Atream Hôtels absorbe la SCPI Pierre Altitude
Attribuez une note (1 : moins bonne note, 5 : meilleure note)
Notation : /5