Taux d'intérêts immobiliers


Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/06/2019
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,70 %
10 ans 0,90 %
15 ans 1,15 %
20 ans 1,35 %
25 ans 1,55 %
30 ans 1,80 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/06/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation

Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
ONEY (ex. Banque Accord) 0.70 %
YOUNITED CREDIT 0.90 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.



Renovation urbaine : Vaulx-en-Velin veut sortir du recommencement permanent

Vaulx-en-Velin, une des cités symboles des politiques de la ville, veut rompre avec le recommencement permanent en adoptant un nouveau projet de rénovation urbaine durable, a expliqué sa maire Hélène Geoffroy (PS) lundi.

Publié le

Renovation urbaine : Vaulx-en-Velin veut sortir du "recommencement permanent"

"Je souhaite que nous rompions avec une logique de recommencement permanent. Voilà 40ans que nous recommençons, que nous n’achevons pas. Il est temps de s’inscrire dans un développement durable", a plaidé l’ancienne secrétaire d’Etat à la politique de la Ville.

Elle a signé lundi, en présence du ministre du Logement, Julien Denormandie, le Nouveau Programme Nationalde Renouvellement Urbain pour finaliser la transformation de "Grande Ile", zone qui comprend l’hyper-centre, et abrite 50% des habitants et 75% de logements sociaux.

Ce projet, doté d’un budget prévisionnel de près de 300 millions d’euros, prévoit la démolition de plus de 400logements sociaux, la réhabilitation de plus de 1.600 logements et d’en "résidentialiser" plus de 1.000 afin de créer plus de mixité.

Il s’accompagne aussi de la création de sept équipements de proximité dont une école à énergie positive, la rénovation de la seule piscine de laville et la création d’une médiathèque dans le quartier du Mas du Taureau. Ce quartier, en pleine réhabilitation, est devenu malgré lui symbole du mal-être des banlieues après les émeutes très médiatisées de 1990.

Il y a également le projet de faire enfin venir le tramway de l’autre côté du périphérique lyonnais.

"Nous ne pouvons accepter que certains habitants se sentent assignés à résidence", a confirmé le président LREM de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, actant de nouveau le prolongement du tramway depuis le campus de la Doua à Villeurbanne, jusqu’au Mas du Taureau puis le centre-ville.

Il n’a toutefois donné aucun calendrier. "Ca fait jamais que 42 ans que nous attendons ce transport", a souligné Hélène Geoffroy.

"Nous avons dans ce projet des clés de succès qui empêcheront ce côté ubuesque de toujours recommencer" notamment parce qu’il a été pensé à partir "des usages", a conclu le ministre du Logement, Julien Denormandie.

Emmanuel Macron a décidé d’un doublement en mai l’enveloppe du NPNRU pour la porter à 10 milliards d’euros après le rapport sur les banlieues de Jean-Louis Borloo qui estimait que "depuis quatre ans la rénovation urbaine est à l’arrêt".

A lire également