Révision mensuelle du taux d’usure : pourquoi les taux des crédits immobiliers vont augmenter plus rapidement dès février 2023 ?

À force de lobbying, les courtiers en crédits immobiliers semblent avoir gagné leur bataille, la Banque de France laisse entendre que la révision du taux d’usure sera mensuelle à compter de février 2023.

Publié le

Révision mensuelle du taux d’usure

Les seuils de l’usure sont actuellement en vigueur par trimestre. Les courtiers en crédits immobiliers, voyant leur volume d’affaires baisser, ont effectué un fort lobbying afin que les seuils de l’usure calculés soient désormais applicables mensuellement. C’est le quotidien Les Echos qui révèle cette information. D’après ce journal, La Banque de France aurait accepté le principe d’une révision mensuelle du taux de l’usure. Les courtiers en crédits immobiliers dénonçaient depuis des mois une situation paradoxale. En forte progression des taux d’intérêts, l’octroi de crédits immobiliers était trop limité par ce taux d’usure, en décalage trop marqué par rapport aux taux en vigueur. Ce serait donc chose corrigée dès ce mois de février.

Coût d’un crédit immobilier, taux TAEG de 3.57% sur 20 ans Les emprunteurs ont-ils bien conscience du coût de leur crédit ? Emprunter 220.000 € sur 20 ans à 3.57% (TAEG de 3.57%, donc assurance emprunteur incluse), c’est payer 88.121€ d’intérêts, soit 40% de la somme empruntée ! La mensualité sera de 1283€, le taux d’endettement de 33.79% pour un revenu net de 3800 euros par mois.Estimez le coût réel de votre crédit immobilier via notre simulateur de crédit !.

Un faux problème ?

De nombreux professionnels, en dehors des courtiers, affirment que ce taux d’usure, sensé protégé les emprunteurs dont les dossiers sont les moins favorables, n’est en rien un réel souci. Le taux de refus d’octroi de crédits immobiliers serait passé de 4% à 5% auprès des banques. En fait, ce sont surtout les courtiers qui constatent des taux de refus à des niveaux bien plus élevés, car leurs clients auraient des relations moins établies avec leurs banques. Ces emprunteurs n’ayant que peu d’apport, leur prise de risques, avec les augmentations du coût de la vie que nous connaissons, est trop grande. Le risque étant fort, la banque propose un taux élevé. En forte hausse de taux d’intérêts, comme attendu en 2023, l’effet amortisseur du calcul trimestriel de l’usure sera donc gommé. Ainsi, les emprunteurs pourront emprunter plus facilement à des taux plus élevés. Est-ce vraiment une bonne nouvelle pour les emprunteurs ?

Taux de l’usure pour les crédits immobiliers Taux de l’usure pour les crédits immobiliers (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Repères Taux IntérêtsTaux d’usure pour les particuliers (applicables en T1 2023) (1)Taux maximum pour un crédit immobilier (Plus de 75.000€ empruntés)Taux d’usure crédit d’une durée de moins de 10 ans3.41%Taux d’usure crédit d’une durée de moins de 20 ans3.53%Taux d’usure crédit d’une durée de 20 ans et plus3.57%Taux d’usure crédit relais3.76%Taux d’usure crédit à taux variable3.35%

(1) source des taux : Banque de France

Un ajustement technique

Un projet bien engagé si l’on en croit les dernières déclarations du gouverneur de la Banque de France lors de son audition à la commission des Finances du Sénat mercredi. « C’est vrai que j’ai subi beaucoup de pression de la part des représentants des prêteurs divers pour dire qu’il faut remonter plus vite le taux d’usure », a admis François Villeroy de Galhau. Rappelant que sa remontée progressive permet de protéger les emprunteurs, il a toutefois précisé qu’un ajustement technique pouvait être « justifié s’il est souhaité par les professionnels des crédits ».

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers (TAEG) - Données actualisées au 01/01/2023

Durées de crédit Taux élevés (15% apport) Taux moyens (30% apport) Taux faibles (50% apport)

7 ans 2,28 % 1,98 % 1,92 %

10 ans 2,22 % 2,01 % 1,98 %

15 ans 2,98 % 2,37 % 2,25 %

20 ans 3,05 % 2,55 % 2,43 %

25 ans 3,80 % ??Taux supérieur au seuil de l’usure de 3.57% 2,67 % 2,65 %

(*) Mise à jour effectuée le 01/01/2023 . Taux assurance incluse d’un taux moyen d’assurance emprunteur de 0.45%. Taux moyens de marché (avec 30% d’apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Avis

Vos avis : Révision mensuelle du taux d’usure : pourquoi les taux des crédits immobiliers vont augmenter plus rapidement dès février 2023 ? Notation : /5

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.