SIMULATIONS : SOYEZ PESSIMISTE !

Avant de plonger la tête la première dans votre investissement immobilier, testez la température de l’eau. Faîtes des simulations, mais de réelles simulations, pas avec un vendeur de biens immobiliers !

Publié le



Pour vos différentes simulations, prenez les pires hypothèses !

Ne jamais prendre des hypothèses hautes pour vos simulations (augmentation des loyers, prix de la location aux prix de marché, etc.). Prenez toujours le pire des cas : le loyer n’augmentera pas sur la durée de votre investissement, le prix du mètre carré de la location se site en baisse de 10% par rapport aux prix actuels, etc.

Si vous achetez dans une nouvelle résidence, vous allez être sans doute plusieurs investisseurs à vouloir louer en même temps, et même si la demande est forte, il est possible que votre bien immobilier reste vide pendant un ou deux mois... une pure perte pour vous...alors vous accepterez sans doute de baisser votre loyer assez rapidement... tenez en compte.

Pensez également aux charges de votre bien immobilier : taxes foncières (en moyenne de l’ordre de 700 € pour un trois pièces), ainsi que des charges de copropriétés imputables au propriétaires.

Si vous potez pour un emprunt in fine, ne pas prendre en compte un taux de placement de votre épargne supérieur à 3% !

Nos simulateurs ne sont pas optimistes, vous pouvez les utiliser, mais à vous d’entrer des hypothèses réalistes !

Loi duflotLoi Pinelsimulation pinel

Avis

Vos avis : SIMULATIONS : SOYEZ PESSIMISTE !
Attribuez une note (1 : moins bonne note, 5 : meilleure note)
Notation : /5

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.